Âmes Perdues

Forum RPG . Réincarnation, possession, exorcisme, crime...Ouvert à tout-e-s ~

Calendrier du forum

Le mois actuel in rp est Juillet 2016

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

"Knock, knock" game

Partagez
avatar
Abigail Oska Leroy
Cible

Date d'inscription : 24/07/2016
Force : 2543
Age : 23
Messages : 9
Localisation : New York

Carte d'identité
Nature:

"Knock, knock" game

Message par Abigail Oska Leroy le Sam 6 Aoû - 19:48


Ah ? Trop tard.

" Fais ch'... "

Bon bah là... J'ai vomis. Sur la porte. C'est dégueux. Mais visiblement, y a personne là-dedans. C'est la merde. Les femmes de chambre vont m'en vouloir, encore. Après c'est pas comme si j'le faisais souvent... Si ? Arf, puis merde. Je me redresse, la tête en vrac. Mes cheveux collent. Est-ce que j'me suis vomit dessus ? Serieux. Je suis irrécupérable. Bon, faut que j'y arrive. Ou ça ? Attends. Oui, faut que je traine cette carcasse à ma chambre. Je crois... C'est le bon étage au moins ? Je titube, m'avance un peu plus loin. Il y a une porte qui tangue. Ou alors c'est moi. Je devrais quand même vérifier. Je m'approche, lève la main. Ah ouais, ok. J'ai sept doigts. Bon ben c'est pas la porte qui tangue.

" C't'sa mère... " je baragouine.

Bon c'est pas glorieux tout ça. Je passe ma main dans ma poche. Ah, ben en fait elle était là cette putain de clef ! Je passe la clef devant le boitier magnétique. Rien. Y a juste un "bip" et du rouge. Je comprends pas vraiment, dans mon état. Faut que j'dorme. Je recommence. Ah ? Je pousse la porte, mais c'est toujours fermé. Je me recule vaguement. Attends, la femme de tout à l'heure là, c'est pas de cette chambre qu'elle est sortie ? Qu'est ce que je disais ? Je sais plus. Mais elle s'ouvre cette porte ? Je repasse la clef.


" Biiiiip ! Vous avez activé l'activation manuelle suite à trois échec consécutifs de la lecture de la puce de votre clé. Merci de bien vouloir taper le code secret fournit par votre hôtesse lors de votre installation. "


Le code se... Attends, quoi ? Je vois même pas de clavier. Mais c'est pas un digicode ce truc là ? Trois... Neuf... Non, c'est pas... Oh ?

La porte s'ouvre sur une blondasse - pardon, moi aussi je suis une blondasse maintenant, j'avais oublié - qui me jauge avec un air ahuri. Qu'est-ce qu'elle fout dans ma chambre ? Bof, je m'en fou. Je réfléchis pas trop, et je sais pas vraiment comment, mais je passe. Je crois qu'elle me gueule dessus, ou un truc qui y ressemble. Je tombe sur la moquette. Ah, c'est sympa la moquette. J'aime bien. Si, si, c'est confortable et tout. Après, elle a pas vraiment la même couleur que ce matin.

- Ce n'est pas votre chambre !

Ah, ben ça explique pas mal de choses. Mais je sais pas si je peux encore bouger, en fait. Je lance un regard de chien battu à la fille. En espérant qu'elle soit compréhensive !

" Ch'v'p'd'mel ... "

Euh. Nope. C'est pas tout à fait ce que je voulais dire. Alcool plus moquette, c'est un duo d'enfer ! Allez, Abby, un petit effort ! On articule: je ne vous veux pas de mal ! C'est pourtant pas compliqué.

" ... "

Ou pas. La fille a l'air abasourdie. Ou je sais pas, p't'être super vénère ? Va savoir. Elle a surtout l'air dérangée. Attends, est-ce qu'elle parle toute seule la meuf, là ? Je fronce les sourcils. Je fais quoi, moi, maintenant ?
avatar
Ayden Rodden
Âme Perdue

Date d'inscription : 25/06/2016
Force : 2691
Messages : 11
Localisation : Londres

Carte d'identité
Nature: Âme Perdue

What the ...

Message par Ayden Rodden le Dim 7 Aoû - 19:04


Non mais c’est quoi ce bordel ?! Sérieux ? je suis maudite au point qu’une clodo ivrogne ce pointe dans ma chambre ? C’est une blague … Et après c’est moi l’alcoolique ? Ah c’te bonne blague.

« Pourquoi tu la dégage pas ? » Me demande mon parasite avec une violence notable

« Parce que quand on n’a pas était élevés chez les sauvageons on dit bonjour et on aide les gens qui en ont besoin ! » Dis-je à voix haute sans vraiment m’en rendre compte

« Mouai … Apres moi ce que j’en dis… Ce serait moi » Oui mais ce n’est pas toi pensais –je

Seulement, j’eu un mouvement de recul, déjà parce qu’elle sentait le vomi et qu’elle était probablement en train de niquer la moquette, mais surtout parce que mon instinct me dit que quelque chose n’allait pas …

C’était peut-être encore ce mec trop bizarre qui venait de quitter ma chambre quelques minutes auparavant, et qui prenait une autre apparence pour que j’écoute encore ces conneries .

Ou alors c’est juste une pau’ve fille…Une blondinette plutôt pas mal , qui c’est probablement fait larguer par son petit ami, ou alors qui a des problèmes de familles , ou alors … elle est juste conne qui boit pour le plaisir de vomir dans le jardin de son voisin … Non

Elle me regarde bizarrement ,comme si je venais d’une autre planète et que je venais d’insulter sa mère. Son mascara avait coulé , ainsi que son Khôl noir , quelle devait appliquée , soit dit en passant, en trop grande quantité .

Alors , j’en fais quoi de cette fille , je la met dehors ? J’appelle la direction ?
Je la met dans un bain d’acide ?

Mon parasite fait une danse de la joie en voyant que cette idée venait de me passer par la tête … Quel sadique ce mec , sérieusement.

Je me baisse pour voir de plus près ma nouvelle « invitée ». Elle a intérêt d’avoir une sacrée excuse cette pochtronne .

-Bon… Tu vas pas rester toute la nuit sur le sol , alors ou tu te lève et tu m’explique après une bonne douche, ou tu te casse , mais y a pas marqué « Les restos du cœur » sur la porte de ma chambre » dis-je avec une froideur que ne venait pas de moi … mais de lui
avatar
Abigail Oska Leroy
Cible

Date d'inscription : 24/07/2016
Force : 2543
Age : 23
Messages : 9
Localisation : New York

Carte d'identité
Nature:

Re: "Knock, knock" game

Message par Abigail Oska Leroy le Ven 12 Aoû - 16:03

La bonne nouvelle ... Ouais, non, je sais pas si y a une bonne nouvelle. Mais enfin, elle a pas appelé la sécurité ! Il faut qu'je bouge. C'est pas forcément ce qu'il y a de plus évident pour moi en ce moment. Il faudrait au moins que je lui parle ... La fille plisse le nez et m'attrape assez gauchement - je dois pas sentir la rose - pour me redresser. Je jette un regard vers la porte restée ouverte. Je fais quoi ?

" Ri. "

... Non plus. Je crois que je vais juste arrêter de tenter la communication tant que je n'aurais pas décoincé mes aptitudes labiales. Je crois qu'elle me traine dans la salle de ...
Ah ! Putain, c'est froid !

" Bordel de chiottes ! Ça caille ! "

Oh ! Bravo Abby, tu peux aligner deux mots ! Bon, je suis trempée. Je crois que mon cachemire est foutu. Je tourne la tête vers mon hôte - bon sang, elle est mourante ou quoi ?

- Bon. Tu vas m'expliquer où faut encore que je te fasse désaouler ?

Je crois qu'elle remonte ses manches dans le but de me mettre la tête dans l'eau. J'ai un mouvement de recul. Testons la parole.

" P-pardon ! J'ai euh ... "

Ah, ça revient ! Un ange passe alors qu'on se fixe. Mes lèvres s'étirent dans un sourire.

" Merci pour la douche. "

Je me sens encore mal, faut pas déconner non plus. Mais. Y a du mieux. J'ai l'impression de me transformer en glaçon, en revanche. Je donne un petit coup de pied dans le robinet, l'air de rien, pour éteindre le jet.

- Je supposes que tu peux parler maintenant ? Qu'est-ce qui t'a mis dans cet état ?

Elle a l'air un peu ailleurs quand elle me parle. Je me demande ... Arrête Abby, tu as bu. Espèce de parano.

" J'suis... Vraiment désolée... " je souffle, la bouche encore pâteuse, " J'ai pas mal de problèmes en ce moment. Je vous ai pas fait peur au moins ? "

Je la dévisage, inquiète. Je ne voudrais pas l'avoir traumatisée, la pauvre fille. Elle y est pour rien si je suis dans la merde. Tes conneries, tu assumes. Je hoche la tête. On va dire que les gens bourrés hochent la tête pour rien. Non ?
avatar
Ayden Rodden
Âme Perdue

Date d'inscription : 25/06/2016
Force : 2691
Messages : 11
Localisation : Londres

Carte d'identité
Nature: Âme Perdue

Re: "Knock, knock" game

Message par Ayden Rodden le Dim 18 Juin - 3:21

-«  Moi ? Me faire peur ? Il m’en faut beaucoup plus, crois-moi … » Soufflais-je

C’est vrai, ma vie était en train de partir en sucette,  sois j’étais en train de devenir une sorte d’Alien, sois je devenais complètement  folle,  alors ce n’est pas une alcoolique qui va me faire peur.

Au final je ne pense pas qu’elle soit alcoolique, mais juste jeune et malheureuse, et si je n’étais pas dans cette merde, j’aurais pris une part de mon temps pour l’aider, mais une voix dans ma tête me susurre : Chacun ses problèmes … Et le pire, c’est qu’il n’a pas tout à fait tort

- «  Ecoute moi Blondie, je te propose deux options, sois je fais preuve d’une incroyable gentillesse en te proposant le canapé, tu acceptes, et tu te comportes en personne civilisée, c’est-à-dire pas de redécoration de moquette en vert. Sois tu décides de partir et on oublie notre rencontre,  et quelque chose me dis que pour toi ça ne sera pas un problème … » Elle sentait encore la vodka , une odeur effroyable.

Étrangement, je préférerais l’avoir près de moi, le désespoir fait faire de grosses bêtises, et j’en sais quelque chose. Je la vois ce diriger lentement vers le divan, ridiculement petit, mais en vue de son état , elle n’est pas vraiment en droit de faire la difficile.  Je hochais la tête, rassurée, et partis en direction du placard, pris une grosse couverture en laine et un coussin blanc.

Je ne voulais pas être aussi sèche, mais une part de moi était constamment en colère, à propos de tous et n’importe quoi.  Je soufflais intensément, profondément, en essayant de contrôler mes émotions. Je marchais jusqu’à elle, les bras chargés.

- « Si jamais tu as besoin de quelque chose d’autre, ou que tu ne te sens pas bien, n’hésite pas à me réveiller, d’accord ? » demandais-je calmement, ou du moins le plus calmement possible  

- «  D’accord, merci » me répondit- elle, cette fille a quelque chose dans les yeux, elle a ce truc complètement hypnotisant, comme si, comme si elle pouvait lire en moi.

Désolé de gâcher l’ambiance, mais il n’y que moi qui puisse lire en toi

Oh non pas encore toi, tu ne dors jamais ? Pensais-je

Pas vraiment non, mais très honnêtement je ne suis pas contre.

Je marchais jusqu’à la salle de bain, je me tournais une dernière fois vers la nouvelle invitée pour lui préciser que j’allais prendre une douche et que si problème il venait à y avoir, elle n’aurait qu’à frapper.

Elle hocha la tête, la posa confortablement sur le coussin et ferma les yeux.

Et tandis que le sommeil s’emparait d’elle lentement, je m’engouffrai dans la pièce.

 «  Tu dois partir » chuchotais je, face au miroir.
«Je peux pas, je crois que je suis prisonnier dans ton corps et ton esprit »

Je pense qu’il doit exister pire comme prison, pensais –je en haussant les sourcils

«  Ah mais ce n’est pas moi qui me plains m’dame »

Contenu sponsorisé

Re: "Knock, knock" game

Message par Contenu sponsorisé

  • Poster un nouveau sujet
  • Répondre au sujet

La date/heure actuelle est Lun 11 Déc - 14:24