Âmes Perdues

Forum RPG . Réincarnation, possession, exorcisme, crime...Ouvert à tout-e-s ~

Calendrier du forum

Le mois actuel in rp est Juillet 2016

    [Test] Ayden Rodden

    Partagez
    avatar
    Ayden Rodden
    Âme Perdue

    Date d'inscription : 25/06/2016
    Force : 1851
    Messages : 11
    Localisation : Londres

    Carte d'identité
    Nature: Âme Perdue

    [Test] Ayden Rodden

    Message par Ayden Rodden le Dim 26 Juin - 15:20

    Carte d’identité

    . Nom : Rodden
    . Prénom : Ayden, Hanna, Britanny
    . Âge : 21 ans
    . Pays où elle vit : Angleterre, Londres
    . Langue parlée : Anglais - Français

    Physique

    Blonde / Peau très pale / Les yeux plus bleu que la mer circassienne / Grande

    Caractère :

    Douce / Fidèle / Sincère / Aimante
    Naïve/ Emotive/ Extrême / Inconsciente

    * Mon parasite s'appelle Matheew

    . Son histoire :

    Je m’appelle Ayden, je vis à Londres depuis mes 5ans, autant dire que la « british culture » ça me connait plutôt pas mal. Mon père est français et a rencontré ma mère dans une gare londonienne, il m’a dit qu’il avait eu le coup de foudre, la voyant dans son petit tailleur blanc, à 20 ans. Comme c’est romantique n’est-ce pas … Cependant la version de ma mère est légèrement différente, pour elle, ça a surtout été un idiot qui s’est tiré avec sa valise … Mais bon le romantisme est une notion très personnelle après tout. Mon père m’as souvent dit que le coup de foudre c’était comme la couleur de cheveux, héréditaire, et que un jour ça allait être mon tour.

    Aujourd’hui je me demande surtout si le chagrin est aussi héréditaire. Ma mère est morte, le laissant, avec moi dans la peine et la solitude.

    Heureusement que j’ai mon label de musique pour me changer les idées, c’est ma véritable bouffée d’oxygène, je rencontre différents groupes, de différents genres, et je les produits avec leur accord. C’est ma passion, ma raison de vivre. Ça me permet également de voyager, et aujourd’hui je vais partir pour rencontrer un groupe près des plages de Brighton avec mes partenaires, qui sont devenues, avec le temps, mes amies.

    Les valises posées dans la chambre, je peux alors voir devant moi les plages de la Manche, magnifiques, mes amies et moi nous en approchons et distinguons un genre de bar, je tente de parler au barman. Seulement je suis prise d’une migraine effroyable, avec le sentiment que je vais m’arracher la tête si elle ne s'arrête pas sous peu. Je m’accoude au bar pour éviter de tomber. Soudain, la radio grésille et une chanson, totalement inconnue passe :

    Hello? Hello?
    C-can you hear me?
    I can be your china doll
    If you want to see me fall.
    Boy, you're so dope,
    Your love is deadly.
    Tell me life is beautiful,
    They all think I have it all.
    I've nothing without you.
    All my dreams and all the lights mean
    Nothing without you.

    La sensation étrange que les paroles viennent de l’intérieur de mon crâne disparaît peu à peu. Mes amies me voyant désorientée et plus blanche que je ne le suis déjà, me proposent de me mettre de l’eau froide sur le visage. Étant près de la mer je décide de m’en approcher, comme hypnotisée par les vagues. Mes pieds entrent en contact avec cette eau glacée qui commence lentement à me paralyser de terreur. L’eau me mord les chevilles, et je sens mon esprit perdre tout contrôle.

    En quelques secondes je me retrouve sous l’eau, prise au piège, le froid me brûlant la peau, je n'arrive plus à nager, comme si je n’avais jamais appris ces simples gestes de survie. Je suis littéralement entrain de mourir, je veux crier mais l’eau entre dans ma bouche, me privant du peu d’oxygène qu'il me reste. Cependant j'entend quelque chose, une chanson. Cette chanson ! Celle de la plage au moment de ma migraine.

    Everything I want I have:
    Money, notoriety and rivieras.
    I even think I found God.


    Alors voilà la dernière sensation que je vais avoir, le goût de cette eau salée et polluée dans ma bouche ? Et cette chanson dans mes oreilles ? Je vois une main féminine se tendre à la surface de l’eau, mais je décide de lâcher prise.

    J'ouvre les yeux avec horreur, me trouvant au bord de la plage, là où je me trouvais avant de tomber dans un profond cauchemar. Oui ça ne pouvait être que ça non ? Ou alors un moment d’absence ? Mais j'ai encore ce gout salé dans ma bouche, comme si j’avais tout simplement bu la tasse. Une chose, pourtant, me semble étrange, ça ressemble fortement a un souvenir, ça a l’air tellement réel, mais ce souvenir ne peut pas m’appartenir. Alors à qui est-il ?

    Je regarde mon reflet dans la transparence de l’eau, et un cri de terreur sort de moi, à la place de retrouver mes cheveux blonds je vois le visage d’un homme aux cheveux en bataille, au visage fin et aux traits doux. Mais qu’est ce qu’il m’arrive ?!

    - la joueuse -

    . Rythme de RP : Plusieurs fois par semaine
    . La couleur que vous utilisez pour faire parler votre personnage : Violet pour Ayden, Matheew sera en vert
    Votre avatar : La fille aux tatouages (Désolé, ni actrice, ni chanteuse, anonyme pure, mais canon)
    . Je suis majeure
    avatar
    Ky
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 24/04/2015
    Force : 104019
    Age : 21
    Messages : 66

    Carte d'identité
    Nature:

    Re: [Test] Ayden Rodden

    Message par Ky le Lun 27 Juin - 3:15

    Ky s'installe dans le fauteuil quelque secondes avant que les portes automatiques ne s'ouvrent, laissant passer un groupe de femmes à l'air paniqué. Il les suit du regard tandis qu'elles installent dans un des canapé  de la réception une jeune femme blonde à l'air halluciné, qui se laisse faire sans  paraître se rendre compte de ce qu'il se passe.  A présent elles l'entourent, l'air inquiet.

    - Écoute... C'est pas grave, tu as le droit de craquer, Ayden, dit l'une d'elle en prenant sa main. Mais on s'inquiète pour toi. Tu es dans cet état, et...

    - Je ne craque pas, la coupe soudain la dénommée Ayden , qui parait enfin se réveiller. J'ai juste... Été surprise.

     Les autres se regardent, l'air gêné.

    - Eh bien... Commence l'une, mais elle s'interrompt, visiblement à court d'idées.

     Une autre se dépêche d'ajouter :

    - Tu as beaucoup bossé, ces derniers temps... C'est normal...

    - Mais peut-être que tu pourrais quand même aller voir un médecin, intervient une troisième .

    - Je n'ai pas besoin d'aller à l'hôpital ! Dit Ayden en se redressant . Je ne fais pas de surmenage ! C'est juste que …  J'ai vu...

     Elle se tait et se tasse un peu dans le cuir. Finalement, elle soupire.

    - Écoutez … Je vais juste vous laisser pour ce soir et rester à l'hôtel. Vous avez raison. Je crois que je suis juste fatiguée.

    - On ne va pas te laisser là toute seule, dit l'une des femmes, et les autres hochent la tête de concert.

     La blonde se relève doucement, l'air plus assurée. Elle sourit .

    -  Et puis j'ai encore des dossiers à boucler avant demain . Et j'y arrive mieux quand je suis tranquille.

    - Mais après ton hallucination …

    - C'était juste de la fatigue, assène-t-elle, toujours souriante, et je vais mieux.

    Elle semble effectivement en meilleure forme que quand elle est arrivée.

     Il y a encore eu quelques pourparlers. Pendant tout ce temps, Ky ne bouge pas de son fauteuil. Finalement, les autres femmes sortent, non sans un millier d'excuses et la promesse d'Ayden répondre à tous les sms qu'elles vont lui envoyer, sans quoi une ambulance viendra la chercher.

    -Tu nous dit quand tu vas te coucher, qu'on arrête de te harceler, conclut une brune en posant une main sur son épaule.

    - J'y veillerai, promet solennellement Ayden.

    - Tu veux que je t'accompagne jusque dans ta chambre ? Demande son interlocutrice. Tu es toujours aussi pâle.

    - Je suis toujours pâle la corrige Ayden avec un petit rire. Allez, ça suffit, Anna. Je suis assez grande pour aller me coucher sans l'aide de maman, blagua-t-elle.

    - Va dire ça aux messages que tu m'envoies à 4 heures du matin, réplique Anna en agitant un index sévère devant elle tout en souriant.

     Mais elle finit par dire au-revoir et rejoindre les autres, parties devant, qui se préparent à sortir de l'hôtel.

     Ky regarde leur silhouette disparaître, puis il se retourne discrètement vers Ayden. La jeune femme n'a pas bougé. Son sourire s'est évanoui, et elle affiche désormais un visage préoccupé . Finalement, elle secoue doucement la tête et tourna les talons.

     Ky attends encore un peu, jetant des coup d’œils à la lourde montre au bout de son poignet. Enfin, au bout d'un moment, il se lève. Tranquillement, il se dirige vers les toilettes . Il avait l'apparence d'un homme bien habillé, probablement un riche chef d'entreprise, d'une quarantaine d'années.

     Quand il ressort, il est Anna.

      Il entre dans l’ascenseur en imitant tout naturellement le pas léger de la jeune femme. Il tapote le bouton sans même le regarder, en connaisseur. Il finit par arriver un peu plus haut, au troisième étage. Il sort tranquillement de la cabine et s'engage avec assurance dans le couloir moquetté. Sans même jeter un regard hésitant autour de lui, il s'arrête à une des portes et frappe.

    - Oui ?

     Ayden ouvre, les yeux troubles. Elle s'arrête et fronce les sourcils.

    - Oh, Anna, grogne-t-elle. Je t'avais dit que tu n'avais pas besoin de venir. Je suis occupée.

     Ky jette un œil dans la chambre avant de revenir à Ayden.

    - Occupée par tous les dossiers que tu n'as pas sortis ? Dit-il d'un ton inquisiteur.

    - Ok,oui, j'ai mentit. Je voulais juste être seule, avoua la jeune femme en soupirant.

     Ky fronça le nez.

    - Seule pour boire, aussi ?

    - C'est bon, t'as gagné, viens, laisse tomber Ayden.

     Elle s'écarte de la porte. Ky ne se fait pas prier. Il va directement s'asseoir à la table sur laquelle se trouve une bouteille de whisky ainsi qu'un verre vide, mais ou demeurent quelques gouttes brûnatres. Ayden suit son regard.

    - Je n'ai bu qu'un verre, réagit-t-elle .

     Elle va en sortir un autre, et le pose à côté du sien. Elle le remplit et le pousse vers Ky qui la remercie d'un hochement de tête.

    - Alors ? Attaque celui-ci sans attendre. Tu m'expliques pourquoi tu restes ici à boire toute seule alors que tu pourrais t'amuser avec nous ?

    - Avec  elles, réplique Ayden. Pourquoi tu les a laissées?

    - Pour... ça , répondit Ky en agitant les bras, englobant la chambre vide, la bouteille, et la jeune femme blonde à l'air épuisé face à lui.

     Celle-ci soupire.

    - Ouais mais... J'avais dit que je voulais être seule.

    - Je sais, réponds Ky en levant les maisn en signe d'excuse. Mais je sais aussi que quand tu es dans un très sale état, tu bois, et quand tu bois, c'est pas une bonne idée de te laisser seule.

     Il sait qu'Anna avait plusieurs fois dû tenir les cheveux d'une Ayden ivre morte qui vomissait pour qu'ils ne tombent pas dans la cuvette des toilettes.

    - Peut-être, convient Ayden.

     Elle se sert, et boit une grande gorgée . Son visage se crispe puis se détend tandis que ses joues pâles gagnent un peu de couleurs . Ky boit à son tour sans la quitter des yeux, plus pour l'accompagner qu'autre chose. L'alcool n'a aucun effet sur lui, pas plus que toutes les substances qui peuvent altérer l'esprit d'un être humain. Pas très étonnant, car il n'en est pas un.

     Il attends qu'elle ait l'air plus attentive pour lui demander, plus doucement :

    - Alors... Tu veux bien me raconter pourquoi tu es dans ce sale état?
    avatar
    Ayden Rodden
    Âme Perdue

    Date d'inscription : 25/06/2016
    Force : 1851
    Messages : 11
    Localisation : Londres

    Carte d'identité
    Nature: Âme Perdue

    Re: [Test] Ayden Rodden

    Message par Ayden Rodden le Mar 28 Juin - 2:46

    Je l’ai regardé, l’air paniquée, je savais que même en lui expliquant posément, ce qui n’était pas le cas vue mes tremblements continuels,  je passerais quand même pour une folle.  Mais Anna était dans ma chambre, et je savais qu’elle ne partirait pas tant que je n’avais pas craché le morceau.

    - Tu sais que je bois uniquement quand je sais qu’il n’y a plus aucune issue à mon problème ; dis-je en regardant la bouteille.

    Le souvenir de ma mère me revint subitement en mémoire.

    Je crus percevoir un hochement de tête de sa part. Je me plaçais face au miroir et je lui fis un signe pour quelle prenne place à mes côtés.

    -  Tu ne peux pas imaginer ce que je suis en train de voir en ce moment … On est plusieurs dans ma tête, chuchotais-je les yeux écarquillés.

    Je devais avoir l’air d’une droguée en manque de cocaïne, et honnêtement, j’aurais préféré être dans cette situation. J’avais une seule envie, m’étaler sur mon lit et pleurer à m’en déshydrater. Parce que ou j’étais folle et je devais être enfermée, ou alors … Non, en fait il n’y a pas de deuxième option, je devrais déjà être auprès des gentils messieurs en habits blancs. J’étais épuisée, une larme coula le long de ma joue plus de fatigue que de tristesse.

    « Non, ne pleure pas, c’est atroce comme sensation, il y a trop de choses qui se mélangent, je vais exploser ! »

    Je fis un saut, qui fit paniquer jusqu’à mon interlocutrice.

    - IL ME PARLE !! Dis-je en touchant ma tête,  je te jure, tu ne vas pas me croire, pourtant c’est vrai, tu me connais je ne suis pas le genre de fille à mentir ! M’exclamais-je de plus en plus fort.

    De ma place je vis un petit poste radio, sur la table de chevet. Je regardais mon amie, qui me semblait étrangement calme. Je m’approchais de la radio, j’étais bien décidée à lui prouver que je n’avais pas besoin d’aller voir un psychiatre. Je l’allumais et comme prévu  je tombais une nouvelle fois sur cette chanson :

    Summertime is nice and hot,
    And my life is sweet like vanilla is.
    Gold and silver line my heart
    But burned into my brain are these stolen images,
    Stolen images, baby, stolen images.
    Can you picture it,
    Babe, the life we could've lived?



    Je pouvais l’entendre, il criait, cet affreux goût de sel me revint en bouche à ce moment précis et je me sentis reprise de vertige ; non,  pas encore une fois, suppliais-je, ce souvenir était un véritable supplice, personne ne devait avoir à vivre ça un jour, personne (et surtout  pas moi).

    « Parce que tu te crois mieux que tout le monde peut –être ? »

    Remarque, je suis peut –être schizophrène. Je me retournais vers Anna, de nouveau assise autour de la petite table ronde en marbre blanc.

    -   Alors, tu la reconnais cette chanson,  c’est celle du bar sur la plage, je pense que j’influence la radio, dis-je au bord du sanglot, je savais que ce que je disais n’avais aucun sens. Et toi alors, tu ne dis rien, mais tu dois bien avoir un avis, non ? Questionnais-je, désespérée.
    avatar
    Ky
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 24/04/2015
    Force : 104019
    Age : 21
    Messages : 66

    Carte d'identité
    Nature:

    Re: [Test] Ayden Rodden

    Message par Ky le Mar 28 Juin - 19:59

    Ky garde un visage attentionné, empreint d'une inquiétude amicale. Mais au fond de lui, ce n'était pas pour la jeune femme qu'il était soucieux. Ce qui le trouble, c'était qu'elle a vu le parasite. Elle a croisé son regard. Si vite !

    Ky a écouté Ayden avec attention, sans l'interrompre. Au départ, parce qu'il savait que c'était ce qui marcherait pour qu'elle lui parle, et qu'il puisse recueillir les données habituelles. Maintenant, c'est parce qu'il est captivé par les informations qu'elle lui donne. Non pas parce ce qu'il entend lui plaît. Bien au contraire. Il est soucieux.

    Il lui parle , lit dans ses pensées et maintenant, il l'influence... Ce parasite se réveille beaucoup trop rapidement . Il n'aime pas ça. Les irrégularités de ce genre se multiplient ces derniers temps, et c'est mauvais signe. Ça veut dire qu'il y a quelque chose qui perturbe les âmes. Et les probabilités ne lui disent pas quoi. C'est parce qu'il ne trouve aucun autre élément. Parce qu'il n'y en a pas. Il ne trouve rien à relier à ces phénomènes incompréhensibles.

    - Et toi alors, tu ne dis rien, mais tu dois bien avoir un avis, non ?

    Ky soupire. Non, il n'en a pas. Et c'est bien le problème.

    Bien sûr, ce n'est pas ce qu'il lui dit.

    - Ce que je pense ? Eh bien, que t'as besoin d'aide, évidemment, dit-il en posant une main compatissante sur l'épaule d'Ayden. Et … je peux te la donner.

    Il recule doucement.

    - Parce que tu vois, cette chose qui est en train de t'arriver ? J'y crois. Je te jure. Je sais que c'est vrai. Et je sais quoi faire.

    Il hoche gravement la tête pour montrer qu'il prend le problème au sérieux et qu'il ne se moque pas d'elle .

    - Mais... Il y a juste un truc que je ne comprends pas... Et ça pourrais t'aider, alors... Dst-ce que tu pourrais me dire quelle chanson tu entends ? Parce que...

    Il se baissa pour attraper la radio et l'inspecta.

    - Elle ne fait que grésiller depuis que tu l'as allumée.
    avatar
    Ayden Rodden
    Âme Perdue

    Date d'inscription : 25/06/2016
    Force : 1851
    Messages : 11
    Localisation : Londres

    Carte d'identité
    Nature: Âme Perdue

    Re: [Test] Ayden Rodden

    Message par Ayden Rodden le Mer 29 Juin - 22:11

    Elle me croit ! Incroyable, je serais à sa place je ne sais même pas si j’arriverais à me croire…

    -  Je ne connais pas cette chanson, je sais, c’est un comble pour moi, n’est-ce pas ? La seule chose que je sais, c’est que pendant ma «  psychose » elle était présente, et aussi au bar. Expliquais-je plus posément qu’avant.

    Je pense qu’elle a un rapport avec mon moment d’absence, voir même avec mon double maléfique.

    «  Ah ouai carrément, je suis maléfique maintenant, bonjour l’accueil »  

    « Mais… Tu peux m’entendre ? Pensais-je

    J’avais l’impression d’être JD dans la Scrubs , il a toujours une petite voix dans sa tête pour lui dire comment agir, peser le pour et le contre et bien sûr faire de grande leçons de moral. Bien évidemment c’est du cinéma ! Mais là je suis dans la vraie vie. De plus, la petite voix de John Dorian, c’est la sienne ! Et pas une personne totalement inconnue du sexe opposé.

    « Quoi ?! Toi aussi tu peux m’entendre ? » Me demanda –t- il paniqué

    D’accord, alors m’as folie me ronge le cerveau à petit feu, je suis probablement en train de me faire la conversation à moi-même, remarque c’est plutôt un bon petit moyen de ne plus être jamais seule …

    «  Les parties de Monopoly vont être démentent ! »

    Il souriait, je le sentais rire, je l’entendais rire.

    Cette sensation était très étrange , ni agréable, ni désagréable , juste bizarre .  J’avais était fille unique toute ma vie, peut être que maintenant , je vais pouvoir changer ça . Mon cerveau a peut être compris que j’en avais marre d’être seule, alors il a décidé de me créer un petit compagnon de jeux. Si c’est la vérité, je suis pathétique. J’ai besoin d’un frère ou d’un mec, pas d’une deuxième personnalité démoniaque qui essaye de me noyer !

    Soudain je me rappelle des paroles d’Anna, elle avait une solution ?! Elle ? Au fond, qu’est ce qu’elle en savait ? Elle voulait surement me prescrire un médecin pour la tête ; d’en le doute, je décidais quand même d’écouter ces propositions, au point où j’en suis …

    - Alors ce que je t’ai dit a pu t’aider ? demandais-je
    avatar
    Ky
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 24/04/2015
    Force : 104019
    Age : 21
    Messages : 66

    Carte d'identité
    Nature:

    Re: [Test] Ayden Rodden

    Message par Ky le Mer 29 Juin - 23:20

    Ky observe attentivement la fille. C'est devenu assez rare, pour lui, de voir une Âme Perdue et son parasite discuter. Son travail consiste à venir avant que ça puisse se produire justement. Et il n'a pas vraiment l'habitude de gérer ce genre de cas. Et si le parasite était récalcitrant à apprendre... Eh bien, qu'il était un parasite ? Et il y avait aussi la possibilité que ce soit un récidiviste et qu'il manipule déjà cette Ayden...

     Cependant, en voyant le visage qu'elle aborde – pas du tout inquiet ou défensif, mais plutôt curieux et presque amusé, il comprend que ce ne sera sans doute pas un problème. Les causalités dans son esprit le lui confirment : malgré tout, cette fille sera probablement le cas le plus facile de sa semaine. Qui l'eût cru …

     La jeune femme va jusqu'à lui demander s’il a tout suivit, et même s'il perçoit sa méfiance, il devine aussi qu'elle va l'écouter . Parfait. Bien sûr, c'est toujours inquiétant d'avoir une Ame Perdue qui aime trop son parasite au premier coup d'oeil. Mais il a l'impression que ce n'est pas ce genre d'amour et qu'il n'aura aucun mal à l'aider à comprendre la situation.

     Il prend l'air le plus sérieux que ce corps a à disposition et inspire profondément avant de répondre :

    - Oui, ça m'aide. Ça m'aide à comprendre. Je suis sûre de ce qu'il t'arrive, maintenant, et je peux tout t'expliquer. Tu dois te demander comment ça se fait ? C'est simple : j'ai rencontré beaucoup de gens comme toi. Et je n'en ai jamais parlé à personne, parce que qui me croirait ? C'est une histoire complètement dingue...

     Il se demande brièvement s'il aura à jouer un rôle jusqu'au bout, ou si Ayden démasquera la supercherie. Quelque fois, cela marche ; certaines personnes sont plus enclines à croire un proche qui leur racontera cette histoire abracadabrante qu'un étranger. D'autres... Une fois, un homme a essayé de le capturer car il le prenait pour un clone qu'il allait pouvoir revendre au gouvernement. Le cinéma, franchement...

    -  Écoute... poursuis-t-il. En fait, tu sais, la réincarnation ? Ben c'est complètement vrai. Quand tu meurs, ton âme quitte ton corps et ton esprit, et elle va dans un autre corps et un autre esprit pour vivre une nouvelle vie.

     Il s'assit sur le lit et baisse les yeux vers ses genoux, comme si ce qu'il disait lui pesait.

    - Mais quelques fois, il y a des problèmes. Il y a des personnes qui blessent leurs âmes... En faisant des choses qu'elles n'aiment pas... Et du coup... L'esprit de ces personnes, quand elles meurt, ne disparaît pas comme pour les autres... Il reste accroché à l'âme. Comme une écharde, tu vois ? Elles restent coincées dans la blessure.

     Il soupire tristement et relève la tête pour regarder Ayden.

    - Et... C'est ce qu'il t'arrive. La personne qui parle avec toi... Elle est réelle. C'est une personne. Une personne qui est morte il y a des années...

     Il vérifie rapidement les données qu'il possède.

    - Il y a 21 ans. Et cette musique que tu entends... Et ces visions que tu as... C'est quelque chose que ton âme te donne, des indices. Pour que tu puisses l'aider à se soigner. L'aider à faire partir l'autre esprit... le parasite.

     Il se relève et prend les deux mains d'Ayden dans les siennes, comme dans un mouvement d'amitié et d'inquiétude.

    - Parce que, ce parasite... Plus il reste en toi, et plus tu es en danger. C'est un corps, un esprit, et une âme, qu'il faut. Pas deux esprits ! Ça ne peut pas marcher... Jusque là, il dormait, alors, il n'était pas là. Mais maintenant, il prend de la place... Et ton âme et ton corps ne pourront pas supporter ça. Alors un des esprits va être repoussé. Et comme lui, il est coincé dans la blessure, au bout d'un moment... C'est toi qui va partir. Ce qui veut dire que tu va mourir ! Lui il est déjà mort, alors... Si tu l'aides, il ne fait que vivre comme il aurait du. Et si tu ne t'aides pas... Tu meurs, et il prendra ton corps. C'est inévitable. Tu comprends ? Si tu ne fais rien, tu vas mourir !

     Alors , il fond en larmes.
    avatar
    Ayden Rodden
    Âme Perdue

    Date d'inscription : 25/06/2016
    Force : 1851
    Messages : 11
    Localisation : Londres

    Carte d'identité
    Nature: Âme Perdue

    Re: [Test] Ayden Rodden

    Message par Ayden Rodden le Ven 1 Juil - 22:06

    Moi qui croyais que j’étais folle, apparemment, c’était contagieux . C’était invraisemblable son histoire  d’âmes, d’esprit , de parasite ; cependant elle paraissait tellement sérieuse . Je partis m’assoir à ses côtés , je l’ai prise dans mes bras ,  non sans un ricanement , son histoire était à dormir debout .

    - Tu sais , on est toutes les deux fatiguées , tu devrais renter , on en reparlera a tête reposé demain matin si tu veux . Dis-je avec un rictus

    Mais elle semblait se raidir.  Toute son histoire était  impossible, pourtant en y réfléchissant, tous corresponds. Mon sourire finit par s’effacer peu à peu. J’allais mourir si je décidais de le laisser vivre ?

    On aurait dit la  prophétie d’Harry Potter, tout d’un coup mon parasite était devenu Voldemort. J’avais une vision totalement manichéenne, moi la gentille et lui le méchant … Non. Elle me forcé a être manichéenne, Anna, mon amie qui ne savait même pas changer une ampoule … Comment pouvait-elle savoir autant de choses sur ce sujet ? Elle ne le connait pas après  tout, moi je le ressens.

    Mon premier  réflexe fut de me placer face au miroir. Et c’est à ce moment-là que je le vit à ma place, ces cheveux blond en bataille, c’est beaux yeux bleu, son sweat à capuche et son petit regard innocent.  Comment avait-il pu « blesser son âme » qu’avait-il fait pour en arriver là ? Suis- je bête , je n’avais cas lui demander à lui

    «  Tu as entendus je suppose… Un petit commentaire ? »demandais-je ironiquement  

    «  Tu ne comptes pas me tuer , n’est-ce pas » Me demanda-t-il inquiet

    « Non, je suis sûre, qu’on va pouvoir trouver une solution, et sinon je veux bien te laisser ma place, je n’ai rien qui me retient ici tu sais »

    «  Alors… Je suis une anomalie ? Une abomination de la nature c’est ça»  Me demanda –t-il tristement

    «  Oui , tout comme moi d’ailleurs . Nous sommes tous une erreur de la nature, on est une branche de l’évolution inattendue, des  colonisateurs, nous sommes tous des erreurs . Peut-être que demain il y aura une nouvelle anomalie qui aura était détectée, un autre genre d’être. Alors crois-moi, ce qu’il t’arrive est plutôt censé comparé à tous ce qui est arrivé dans le passé et a tous ce qui arrivera. »

    Je ne disais pas ça pour le rassurer, je le pensais sincèrement, ça avait d’ailleurs était le plus grand choc de ma vie, savoir que j’étais présente sur cette terre à cause d’une anomalie bactériologique,  ça remet beaucoup de chose en question sur notre vie, et surtout comment on va la vivre. Alors je ne le laisserai pas mourir , si il est ici , alors je vais faire avec .

    Mais, dans tous les cas , je voulais savoir comment Anna pouvez savoir tous ça , ça ne lui ressemblait tellement pas , quelque chose n’allait pas …

    -Mais dit moi , Anna , comment peux-tu savoir autant de chose sur ce sujet ? demandais-je , curieuse , je dois avouer que je l’attendais au tournant .
    avatar
    Ky
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 24/04/2015
    Force : 104019
    Age : 21
    Messages : 66

    Carte d'identité
    Nature:

    Re: [Test] Ayden Rodden

    Message par Ky le Sam 2 Juil - 21:02

    Ky a arrêté de pleurer aussi vite qu'une averse printanière. Après tout, ça ne sert à rien, puisque la fille ne le regarde plus : elle est face au miroir. Et probablement face au parasite. Visiblement, elle ne sait pas quoi penser. Enfin, c'est normal pour les gens qui apprécient leur parasite. Et puis, c'est ce qu'il doit se passer, lui disent les probabilités. De toutes façons, il n'a plus grand chose à expliquer. Patiemment, il attend que la discussion se termine. En entendant qu'elle est prête à laisser sa place à son parasite, il grimace. Et voilà. Encore un parasite qui ne quittera pas cette terre avant au moins... - quelle âge elle a ? 21 ans ? Allez, si elle ne fait rien... - 25 ans. A chaque fois qu'il entend ce genre de choses, il a la sensation amère de voir un travail être repoussé, alors qu'il le croyait terminé. Dans 25 ans, minimum, il se retrouvera face à une autre personne à qui il faudra expliquer tout ça de nouveau, et il n'y aura plus qu'à espérer que cette fois, au moins, elle fasse son travail.

     Mais bon, le rendez-vous n'est pas terminé. Pas encore.

     Dans sa tête, les futurs possibles s'agitent. Il sent que rien n'est encore vraiment décidé. Quelque chose lui fait froncer les sourcils. Ce qu'il voit... Ce qu'il voit pourrait lui servir plus tard. Peut-être.

     Alors Ayden se retourne pour lui demander comment il sait tout ça.

    - Je le sais parce que j'ai vu des gens qui étaient  comme toi , dit-il doucement.

       Il hésite un instant. Calcule les risques. Mais ce genre de cas est toujours très flou. C'est comme être au bord d'un précipice brumeux, avant la chute. On ne sait pas où on va tomber. Tant pis .

    - Et je le sais parce que je ne suis pas Anna.

     Alors, il change. Sa peau s'éclaircit. Ses cheveux blondissent. Ses yeux deviennent bleus. Ses vêtements se transforment. En quelques instants, il devient un autre reflet de celle qui lui fait face.

     Il se lève, doucement. Ses yeux ne quittent pas Ayden.

    - Et puis, ce n'est pas tout. Je sais d'autres choses. Par exemple :  ces visions que tu as, elles vont se remettre en marche, et tu ne pourras calmer tout ça que quand tu auras appris à le maîtriser. Et même alors, elles ne disparaîtront jamais totalement. Et puis, quand ton parasite sera entièrement éveillé, vous serez liés : vous entendrez toutes vos pensées, partagerez toutes vos sensations, et mêmes vos rêves... Et si vous ne faites rien pour apprendre à ériger des barrières, ça ne s'arrêtera jamais.

    Il se transforme. Des cernes se creusent dans sa peau pâle, et ses yeux rougissent. Il perd sa posture assurée. A présent, il semble sur le point de s'écrouler. Épuisé.

    - Plus tu attendras, et plus cela sera difficile, ajoute-t-il d'une voix fatiguée, presque un murmure. Bien sûr, ça ne facilitera pas ta vie professionnelle. Tu vas sans doute perdre ton emploi... Tu auras du mal à te concentrer sur tout. Mais avec l'écroulement de ta carrière, tu devras gérer beaucoup de choses très stressantes.

     Il dessine encore quelque traces sur son visage, accélérant son vieillissement. Les cheveux sont de plus en plus clairsemés, comme rongés par l'épuisement et l'inquiétude. Les vêtements ont pâlis, fatigués par l'usure.

    - Pendant ce temps, ton parasite deviendrait plus fort. Son esprit ne serait pas aussi fatigué que le tiens. De temps en temps, tu sentirais que tu perds le contrôle. C'est lui qui l'aura.

     La fausse Ayden sursaute brusquement, avant de se tasser de nouveau, les yeux écarquillés, l'air étonné et apeuré.

    - Tu auras de moins en moins le contrôle de ton corps. Ce sera surtout la nuit, au début. Au réveil, tu t'apercevra que tu es ailleurs que là où tu t'es endormie. Et tu ne sauras même pas comment.

    En même temps, Ky s'agite, regardant autour de lui avec une incompréhension et une crainte vertigineuse.

    - Puis ce sera pendant des jours. Et des semaines. Et toi, tu seras coincée. Tu n'auras plus beaucoup de forces. Ton parasite, lui sera de plus en plus vivant ; comme il n'est pas celui qui soigne l'âme, il ne sera pas non plus embêté par les visions. Bref, il sera en pleine forme.

    Il mime le corps possédé successivement, par un visage calme et heureux, et déchiré soudain par une expression angoissée, comme une poupée de chiffons.

    tw : mort :


    - A ce moment là, ce sera trop tard, complète-t-il. Tu ne pourras plus revenir en arrière. Ton corps ne sera plus à toi. Jusqu'au jour où...

    Il s'écroule brusquement, les mains sur la poitrine. Sa bouche s'ouvre comme pour appeler à l'aide, mais aucun son n'en sort. Pendant quelques instants, la fausse Ayden est parcourue de spasmes, puis elle s'écroule, immobile.

    Et elle se relève.

    Pendant quelques instants, rien ne se passe. Le corps d'Ayden la contemple, le visage indéchiffrable.

     Puis il disparaît, alors que Ky se transforme en un instant, reprenant l'apparence d'Anna.

    -  Ce n'est pas tout, ajoute-t-il avec désinvolture. Déjà , en plus de ses visions que tu as, tu auras bientôt quelques pouvoirs. Ils servent à guérir ton âme. Autrement dit, à permettre à la personne qui te parasite de s'en aller comme elle l'aurait du à sa mort. Mais si le parasite ne peut pas les contrôler, bien sûr. Donc... Si tu prend sa place, tu ne les auras plus, dit-il, et on sent bien qu'il ne s'adresse pas à Ayden.

     Il place une main sous son menton, signe de réflexion.

    -  Ah oui. l y a une organisation qui n'aime pas trop les « Âmes Perdues » comme toi, Ayden. On les appelle des Exorcistes. Fais-y attention, si tu ne veux pas mourir. Je m'adresse à vous deux, bien entendu, dit-il avec un signe de tête. Qui que ce soit qui va occuper ce corps devra faire preuve de prudence. Ils vous repéreront, sinon. Bon, et...

     Il s'avance, contourne Ayden et se place devant la porte. Mais au lieu de pousser la poignée, il se retourne et demande :

    -Des questions ?

    D'habitude il partirait immédiatement, avant qu'elle ne reprenne ses esprits. Mais là, il attend de savoir. Il s'agit de son avenir à lui aussi, après tout. Alors il veut connaître le fin mot de cette chute. Où est-ce qu'Ayden va-t-elle tomber ?
    avatar
    Ayden Rodden
    Âme Perdue

    Date d'inscription : 25/06/2016
    Force : 1851
    Messages : 11
    Localisation : Londres

    Carte d'identité
    Nature: Âme Perdue

    Re: [Test] Ayden Rodden

    Message par Ayden Rodden le Lun 11 Juil - 2:24

    Mais c’est qui ce mec ?! C’est Madame Soleil , il peut prédire mon avenir ? Je ne crois pas . Tout son petit scénario est très plausible et surement véridique, mais je me suis toujours juré de ne jamais, JAMAIS , laisser personne me dicter mes choix , même si je dois mourir , je veux me dire que ça aura été ma connerie ! C’est peut être stupide , mais c’est comme ça.

    Je regarde cet inconnu devant ma porte , il me dévisage , il n’a pas l’air de m’apprécier , c’est totalement réciproque , et ce petit tour de « je prends ton apparence pour te montrer ce qui peut t’arriver , maintenant crains moi , je suis ton maître , incline toi devant moi, cire moi les pompes et lèche moi le cul » n’as pas vraiment aidé dans sa quête .

    « Quel vocabulaire , pour une fille c’est pas très sexy » me fit remarquer mon parasite

    « Peut-être , répliquais-je , mais il faut avouer que David Copperfield commence vraiment à me les briser ! »

    Je regarde mon lit et y trouve mes quartes coussins très bien rangés , et une idée passe par mon occipital , je les prends et commence à les jeter sur cet homme , un par un.

    « Sort de chez moi espèce de taré ! J’ai pas besoin de toi , je t’ai rien demandé ! » Il arrive à tous les éviter , et mine de rien je suis essoufflée, je veux tout simplement qu’il parte .

    Il était tout simplement de trop, on est déjà deux, c’est déjà bien assez . J’aviserai en fonction des conséquences de ce que mon parasite va apporter dans ma vie . Mais pour l’instant , a part essayer de me noyer , il a pas fait des choses si terrible que ça … Enfin, c’est déjà pas mal en même temps .

    Mais je pense qu’une bonne nuit de sommeil, m’apportera quelques réponses, et me permettra de prendre certaines décisions que seront les plus sensés.

    Je souhaite juste que ce type parte de ma chambre …
    avatar
    Ky
    Admin
    Admin

    Date d'inscription : 24/04/2015
    Force : 104019
    Age : 21
    Messages : 66

    Carte d'identité
    Nature:

    Re: [Test] Ayden Rodden

    Message par Ky le Mar 12 Juil - 3:12

    «  Plof … »

     Ky observe la femme en colère qui lui fait face, et il se sent, au contraire, parfaitement calme. Alea jacta est, et pourtant, ce n'est pas encore aussi décisif qu'elle peut bien l'admettre. Cette colère, justement, c'est un signe. Un signe qu'il veut bien accepter, même si ce n'est pas une certitude. Un signe que le destin d'Ayden ne lui apporte pas autant de calme que ça. Pas mal.

     Et puis, elle communique déjà facilement avec son parasite, et quelque part, ça vaut mieux. Il y a des gens qui sont horrifiés par la nouvelle, et refusent de les approcher, jusqu'à les tenir éloignés du mieux qu'ils peuvent. Sauf qu'à moins d'avoir une âme et un esprit très particulières, rapidement, la barrière se fissure et la personne est possédée plus rapidement qu'il ne faut pour le dire. Au moins, une personne qui parle avec son parasite pourra coopérer plus vite, pour comprendre ce qui l'a amené là, et finalement, comment le faire partir.

     De toute façon, qu'importe. Déjà, les probabilités s'agitent en arrière plan : le rendez-vous suivant. Il est impatient de partir. Il faut qu'il soit à l'autre bout de la planète dans cinq minutes. Et la femme lui demande elle-même de s'en aller, alors, il ne va pas s'en priver.

     Poliment, il incline de la tête, avant d'ouvrir la porte.

    - Je comprends votre réaction, mais calmez-vous, tout de même, conseille-t-il avant de la refermer derrière lui. Il pourrait y avoir des plaintes, et alors, des gens viendraient vous voir. Il faudrait mieux que vous soyez habituée à votre parasite, sinon, ça pourrait être dangereux, en particulier si ces personnes se révèlent être des Exorcistes.

     Il s'admire de sa sollicitude. Même si à voir la tête d'Ayden, elle ne va vraiment pas en profiter. Ah, quel dommage. Si seulement ces Âmes Perdues s'avisaient de l'écouter calmement de temps à autre... Sauf que si elles le faisaient, il y aurait un problème. Allons bon.

      Qu'est-ce qu'il est compliqué de s'occuper d'humains...

    HRP :
    Et voilà ! Le test est finit, Ayden est à présent un personnage à part entière, libre d'être dans autant de rp que tu le souhaites ! ^^ Tu peux à présent poster ta fiche ici . Si tu souhaites, tu peux répondre à ce post, sinon, poste-là directement et le RP sera clôturé.  Après cela, si tu cherches encore de futurs partenaires pour tes rps, tu peux poster une annonce ici. Bon jeu:) !

    Contenu sponsorisé

    Re: [Test] Ayden Rodden

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 26 Juin - 4:01